top of page

Le guide complet du débutant en bikejoring


  • Introduction au bikejoring

Si vous avez lu notre guide pour les débutants en canicross, vous avez déjà les bases pour la pratique d'un sport canin tracté. Le cheminement vers la pratique du bikejoring est similaire et vous allez retrouver surement les même informations dans ce guide avec quelques tips en plus pour la pratique de ce sport avec votre chien.


Le bikejoring est une activité sportive excitante et exigeante qui combine le cyclisme et la relation homme-chien. Ce guide est destiné aux débutants qui souhaitent découvrir et pratiquer le bikejoring. Dans la pratique, on conseil toujours une formation en canicross, afin que le chien soit déjà formé aux ordres de bases. Le bikejoring est un sport ou la vitesse est un facteur assez important et la capacité à gérer la conduite d'un vtt et de votre chien est également à prendre en compte. Au cours des dix prochains points, nous aborderons les aspects essentiels de cette discipline, y compris l'équipement nécessaire, les techniques de conduite, les précautions de sécurité et les conseils pour s'entraîner efficacement. Prêt à pédaler avec votre chien ? Commençons !



  • Équipement nécessaire

Avant de vous lancer dans le bikejoring, il est important de vous équiper du matériel adéquat. Voici ce dont vous aurez besoin :

  1. Un vélo adapté : Choisissez un vélo de type VTT ou tout-terrain, doté de freins efficaces et de pneus adaptés à différents types de terrains. Il est également plus que conseillé de porter un casque, des gants et des lunettes de protection ! Le bikejoring est une activité qui amène parfois à rouler plus vite que vous n'ayez l'habitude de le faire. Vous devez donc être conscient des dangers que vous pourriez rencontrer en cours de routes.

  2. Un harnais de traction pour votre chien : Optez pour un harnais spécialement conçu pour la traction canine, qui permettra à votre chien de tirer en toute sécurité.

  3. Une ligne de trait : Utilisez une ligne de trait élastique et résistante, qui relie le harnais de votre chien au vélo. Assurez-vous qu'elle est suffisamment longue pour éviter les à-coups.


  • Techniques de conduite

Pour pratiquer le bikejoring de manière efficace et sécurisée, il est essentiel de maîtriser quelques techniques de conduite de base :

  1. Position de départ : Tenez fermement le guidon avec les deux mains, en gardant une posture stable et équilibrée. Votre chien doit se tenir devant vous, prêt à partir. Si vous n'êtes pas à l'aise de démarrer seul, demandez à une personne de vous aider afin de partir de façon plus sereine.

  2. Commandes vocales : Utilisez des commandes claires et cohérentes pour guider votre chien, comme "En avant" pour démarrer, "Gauche" et "Droite" pour tourner, et "Stop" pour arrêter.

  3. Équilibre et anticipation : Apprenez à ajuster votre équilibre en fonction des mouvements de votre chien et anticipez les virages ou les obstacles à venir.

Le bikejoring est sport de traction qui nécessite une maitrise parfaite de sa monture !! Savoir utiliser ses freiner au bon moment, changer de vitesse,... sont des éléments les plus importants dans la pratique. Si vous n'êtes pas à l'aise, privilégiez d'abord de vous entrainer sans chiens !!



  • Précautions de sécurité

Le bikejoring est une activité sportive intense, il est donc crucial de prendre certaines précautions pour assurer votre sécurité et celle de votre chien :

  1. Visite chez le vétérinaire : Avant de commencer le bikejoring, assurez-vous que votre chien est en bonne santé et apte à pratiquer une activité physique intense.

  2. Échauffement : Effectuez un échauffement approprié avant chaque séance, à la fois pour vous et pour votre chien. Cela permet de préparer vos muscles et d'éviter les blessures.

  3. Équipement de sécurité : Portez un casque, des gants, des lunettes de protection pour vous protéger en cas de chute.


  • Conseils pour l'entraînement

Pour progresser dans le bikejoring, voici quelques conseils pour votre entraînement :

  1. Débuter progressivement : Commencez par des séances de courte durée et augmentez progressivement la distance et l'intensité de vos sorties. Je le répète, si vous n'êtes pas à l'aise, commencez à vous entrainer seul !

  2. Travail d'équipe : Établissez une relation de confiance avec votre chien en utilisant des renforcements positifs. Récompensez-le lorsque vous atteignez vos objectifs.

  3. Technique de pédalage : Apprenez à ajuster votre vitesse et votre cadence de pédalage en fonction des mouvements de votre chien. Trouvez le bon équilibre entre traction et contrôle.


  • Planification des séances d'entraînement

Une bonne planification des séances d'entraînement est essentielle pour progresser dans le bikejoring.


Voici un exemple de programme hebdomadaire :

Lundi : Repos

Mardi : Sortie en bikejoring (15-20 minutes)

Mercredi : Repos

Jeudi : Entraînement en intervalles (alternance entre sprints et rythme modéré)

Vendredi : Repos

Samedi : Sortie plus longue (+-1 heure en libre pour favoriser l'endurance)

Dimanche : Repos


Adaptez ce programme en fonction de votre niveau de condition physique et des besoins de votre chien.



  • Préparation aux compétitions

Si vous souhaitez participer à des compétitions de bikejoring, voici quelques conseils pour vous préparer :

  1. Recherchez des compétitions locales : Commencez par des événements adaptés aux débutants pour acquérir de l'expérience. Ne vous lancez pas dans des courses compliquées, cela serait pas bénéfique pour votre binôme. Essayez de choisir votre première course en fonction de sa difficulté (dénivelé, parcours court, .... )

  2. Travaillez sur la vitesse et l'endurance : Intégrez des séances spécifiques pour améliorer vos performances en termes de vitesse et d'endurance.

  3. Simulation de course : Entraînez-vous à rouler en groupe pour vous familiariser avec la sensation d'une compétition et la présence d'autres participants. Il existe une multitude de clubs partout en Europe. En faisant une petite recherche sur les réseaux sociaux, vous trouverez facilement un groupe d'entrainement près de chez vous.


  • Bien-être de votre chien

Le bien-être de votre chien est primordial lors de la pratique du bikejoring. Voici quelques conseils pour en prendre soin :

  1. Alimentation équilibrée : Fournissez à votre chien une alimentation adaptée à ses besoins nutritionnels, pour maintenir sa santé et sa vitalité. Utilisez une complémentation si nécéssaire (voir post sur les compléments alimentaires)

  2. Repos et récupération : Accordez à votre chien des périodes de repos et de récupération suffisantes pour éviter les blessures et le surmenage.

  3. Soins des pattes : Vérifiez régulièrement les coussinets de votre chien pour détecter d'éventuelles blessures ou irritations.


  • Avantages du bikejoring

Comme le canicross, le bikejoring présente de nombreux avantages pour vous et votre chien :

  1. Renforcement du lien : Le bikejoring renforce la relation entre vous et votre chien grâce à une activité partagée et à la confiance mutuelle.

  2. Santé et forme physique : Le bikejoring vous permet de rester actif et en forme, tout en offrant à votre chien une occasion de dépenser son énergie.

  3. Exploration de nouveaux terrains : Parcourez de nouveaux sentiers et découvrez des paysages magnifiques en compagnie de votre chien.


  • Conclusion

Vous disposez désormais des connaissances nécessaires pour débuter cette discipline sportive avec votre chien. Veillez à prendre en compte les aspects de sécurité, de bien-être et de préparation physique tout au long de votre pratique. Profitez de cette aventure sportive unique et amusez-vous avec votre fidèle compagnon !

46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page